ALIENOR CIMENTS s'implante à Tonneins (Lot-et-Garonne)

 

Aliénor Ciments annonce son implantation à Tonneins (Lot-et-Garonne) - la construction d'une usine de fabrication de ciments est prévue sur le parc d'activités André Thévet. À la clé : la création de 30 emplois à terme pour un investissement total de 15 à 20 millions d’Euros.

 

Cem’In’Eu est une start-up industrielle qui développe un nouveau concept de production et de commercialisation de ciment en Europe, avec une approche innovante et flexible du métier. Cem’In’Eu a lancé plusieurs projets de broyeurs identiques en France et en Europe, avec un objectif de part de marché se situant entre 6% et 8% des marchés locaux ciblés.

 

En France, les trois projets les plus avancés sont : Ciment des Trois Frontières (C3F) sur l'Est de la France, Ciments de la Saône et du Rhône (Cimsaro) sur les marchés d’Auvergne-Rhône-Alpes Nord, Bourgogne-Franche-Comté et Suisse Romande, et Aliénor Ciments pour le Sud-Ouest.

L'entreprise a récemment annoncé son implantation à Tonneins (Lot-et-Garonne). Un arrêté préfectoral a permis de lancer la phase de construction au sein du parc d'activités André Thévet par la société Aliénor Ciments (installation d'une usine de fabrication de ciments par broyage de clinker).

 

 

Après une instruction rythmée de 10 mois intégrant l’enquête administrative, l’enquête publique et le passage en CODERST (Conseil départemental de l’environnement, des risques sanitaires et technologiques), Aliénor Ciments a été autorisée le 07 juin 2017 à exploiter le site de Tonneins. Un centre de broyage dernière génération de 240 Kt de capacité annuelle est en cours de construction.

 

L’entreprise a été accompagnée par le Pôle Implantation Entreprises tout au long de ses démarches d'implantation, notamment en l'aidant à identifier un terrain de 20 000 m² embranché fer à proximité d’Agen, dans le Lot-et-Garonne pour y construire ce premier centre de broyage.

La première pierre de ce futur site a officiellement été posée le 13 octobre dernier. La création de ce site va permettre la création de 30 emplois à terme pour un investissement total de 15 à 20 millions d’Euros.