Pratique, confidentiel et gratuit

+33 (0)1 44 10 41 20

Implantation d'entreprises à Compiègne (60) - Filieres secteurs entreprises

Un tissu économique diversifié

Typologie des emplois :

  • Services : 56% des emplois
  • Industrie : 18% des emplois
  • Commerce : 18% des emplois
  • BTP : 8% des emplois

ACTIVITES DE SERVICES ADMINISTRATIFS ET DE SOUTIEN : 22 %

INDUSTRIE MANUFACTURIERE : 17 %

COMMERCE, REPARATION D'AUTOMOBILES ET MOTOCYLES : 16 %

SANTE HUMAINE ET ACTION SOCIALE : 10 %

CONSTRUCTION : 6 %

ACTIVITES SPECIALISEES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES : 6 %

HEBERGEMENT ET RESTAURATION : 5 %

TRANSPORT ET ENTREPOSAGE : 4 %

ACTIVITES FINANCIERES ET D'ASSURANCE : 4 %

AUTRES (DIVERS) : 10 %

Des filières industrielles d’excellence :

  • Chimie, chimie verte
  • Pharmacie, cosmétique
  • Systèmes mécaniques et transports

Des établissements de grands groupes français et internationaux français

  • LUXE et COSMETIQUE : CHANEL Parfums Beauté / COLGATE Palmolive / UNILEVER / YVES SAINT LAURENT
  • R & D : PLASTIC OMNIUM / BOSTIK (GROUPE ARKEMA) / PIVERT
  • INDUSTRIE : CIE Automotive / SAFRAN / EADS Matra électronique / ENERCON / WEYLCHEM  / POCLAIN / DSM Résines / SAINT-GOBAIN / SANOFI / NUTRITION NATURE (Groupe OTSUKA)

Les atouts du territoire

Le compiégnois concentre :

  • Un tissu industriel dense (chimie de spécialités, l’agro-chimie, l’industrie cosmétique et pharmaceutique),
  • Des jeunes entreprises innovantes à différents stades de maturité (ETIA, REVIATECH…),
  • Des capacités de R&D publiques en chimie, biotech et génie des procédés notamment les laboratoires GEC, BMBI  et TIMR,
  • Des centres de formation (initiale et continue) et des diplômés (UTC, ESCOM, AFPA, PROMEO…),
  • Des centres de R&D et d’innovation privés (Biogis, Bostik, plateforme de chimie),
  • Un projet issu des PIA: PIVERT,
  • Des outils de financement dédié:  IAR INVEST
  • Un territoire industriel, situé dans une région agricole performante,
  • Un  territoire de démonstration, permettant de faire le lien entre recherche et industrie.

Investissement territorial intégré

L’Union européenne accompagne le développement des territoires en investissant dans les projets locaux et concrets au profit des citoyens.

Dans ce cadre, le territoire de l’ARC bénéficie de l’ITI Urbain pour dynamiser son cœur d’agglomération (Compiègne, Margny-lès-Compiègne et Venette). Une convention de mise en œuvre a été signée en décembre 2015, entre l’ARC et le Conseil de Régional des Hauts-de-France, autorité de gestion des  programmations européennes.

Un montant total de 2,9 M € a été alloué au territoire, portant principalement sur 2 axes prioritaires :

  • accentuer le caractère de la ville durable et engager la transition énergétique
  • assurer à chacun la possibilité de prendre part au développement économique, social et urbain.

Cette enveloppe est destinée à financer des actions à Compiègne, Margny-lès-Compiègne et Venette relevant des priorités définies, dont l’ARC ou d’autres acteurs publics ou privés seraient maîtres d’ouvrage. Ainsi, une collectivité peut proposer des projets, mais des associations ou des entreprises peuvent  également présenter des dossiers pour bénéficier d’une partie de l’enveloppe.

Environnement économique

Pôle métropolitain de l’Oise (PMO)

Composé des Agglomérations de la Région de Compiègne, du Beauvaisis, et de Créil sud Oise, le pôle Métropolitain a été officiellement installé le 14/02/2018. Le Pôle Métropolitain de l’Oise a pour vocation de porter des projets majeurs s’inscrivant dans les priorités régionales, il porte également l’ambition d’être un territoire d’innovation et d’industrie.

Il a pour objectif principal :

  1. D’accompagner les mutations industrielles,
  2. De développer un environnement favorable aux entreprises et à leurs salariés,
  3. De soutenir l’innovation et le développement de nouvelles filières,
  4. De valoriser ensemble l’image de territoire d’innovation et d’industrie.

Le pôle métropolitain de l’Oise s’engage dans une stratégique de communication qui lui permettra de s’afficher comme espace privilégié de domaines d’excellence. La stratégie de communication a donc pour objectif de mettre en valeur l’ensemble des atouts du territoire afin de renforcer son attractivité.

Territoire d’industrie : mise en œuvre

L’État a labellisé 124 Territoires d’Industrie fin novembre 2018. Le Beauvaisis, le Compiégnois et le Creillois en font partie. Une enveloppe de 1.3 Milliards d’euros est annoncée pour les 124 territoires. Il s’agit d’une redistribution de crédits, prioritairement fléchés vers les territoires labélisés. Cette enveloppe permet de financer 17 mesures (« panier de services »), répondant aux 4 enjeux majeurs des territoires d’industrie : recrutement et formation, innovation, attractivité des territoires et de l’industrie et simplification.

Courant  2019, les  trois territoires vont donc travailler en concertation, à l’élaboration de leur projet de développement industriel territorial, afin de pouvoir contractualiser avec l’État fin 2019.

L’incubateur-Accélérateur ITerra

L’incubateur-Accélérateur ITerra  « bio-économie, innovation agricole et territoire durable et connecté » a été créé au cours du premier semestre 2019. Il a vocation à accompagner la création et le développement d’entreprises innovantes sur ces thématiques d’innovation agricole.

Les membres fondateurs sont les deux agglomérations de Beauvais et de Compiègne, l’UTC et UniLaSalle, la SAS PIVERT et le pôle d’excellence en innovation agricole en création. Cet incubateur est le résultat de notre candidature à un appel à projet régional visant à mailler le territoire de parcs d’innovation. ITerra sera financé par le Conseil régional (140 000 €), les deux agglomérations (120 000€ au total), et des fonds privés. Il sera implanté sur deux sites : l’un à Beauvais, l’autre à Compiègne.

Projet de méthanisation à partir d’algues

UniLaSalle, l’UTC et GRT Gaz travaillent sur un projet de création de plate-forme expérimentale de bio-méthanisation à partir de culture d’algues. Ce dossier est emblématique des collaborations qui se développent actuellement dans le cadre du Pôle Métropolitain entre les Agglomérations de Beauvais, Creil et Compiègne et l’ensemble des centres de recherche du territoire. Ce projet s’appuie sur des compétences locales fortes présentes au sein d’UniLaSalle et de l’UTC mais également au sein des entreprises de nos territoires. Le méthaniseur sera implanté à Beauvais. À court terme, ce projet conforte le positionnement du PMO dans le domaine de la bio-économie en permettant la réalisation d’un projet pionnier sur la bio-raffinerie algale et la production de bio-énergie. Ce projet devrait permettre d’élaborer un procédé industriel susceptible de produire du gaz injectable dans le réseau traditionnel avec un bilan énergétique positif. À plus long terme, la culture des algues ouvre une possibilité d’obtention et de valorisation de « Molécules à Moyenne et Haute Valeur Ajoutée » (MMHVA).

Le projet pourrait déboucher sur de nouvelles applications industrielles intéressant les secteurs de l’agro-alimentaire, de la cosmétique, de la pharmaceutique, et de la chimie verte. L’objectif est aussi de générer un nouveau complément de revenu pour le monde agricole. Les résultats de ce projet contribueront à la réflexion sur le remplacement des carburants d’origine fossile des transports publics par des bio-carburants. Ces débouchées concernent nos 3 territoires.

Consolidation de la démarche d’agrégats

Depuis plus d’un an, une dynamique constituée de groupes de travail (agrégats) thématiques a été lancée avec le pôle métropolitain. Il s’agit d’accroitre la compétitivité des processus industriels. Il s’agit d’un partenariat territoire/entreprises/enseignement supérieur dont l’objectif est d’identifier les besoins nouveaux des entreprises. Pour nos territoires, c’est une manière de promouvoir l’innovation et d’accroitre notre attractivité et notre dynamisme économique. Chacun de ces groupes de travail est susceptible de donner lieu à des projets multipartenaires, dont le but est de travailler ensemble sur des solutions aux problématiques émergentes des industriels (grandes entreprises et PME).

Chaque agrégat réunit des entreprises, des établissements d’enseignement supérieurs et de recherche et les territoires sur 4 thèmes précis :

  • « Industrie du Futur » (barycentre Compiégnois),
  • « Bioénergie » (barycentre Beauvaisis),
  • « Aéronautique ou résilience » – gestion des risques en matière de santé et de sécurité (barycentre Creillois),
  • « Développement des technologies en santé » et « naturalité » par le remplacement des composants chimiques nocifs par des solutions naturelles et biologiques.
Retour à la page du territoire