Pratique, confidentiel et gratuit

+33 (0)1 44 10 41 20

Implantation d'entreprises en Pays de Valois (Oise, 60) - Dessertes

Un territoire aux portes de l’Île-de-France et connecté au reste de l’Europe

Située idéalement aux portes de l’Europe du Nord et de Paris, la Communauté de Communes du Pays de Valois bénéficie d’une position stratégique qui lui permet d’être au croisement de deux régions influentes (l’Ile-de-France et les Hauts-de-France) et de se trouver à proximité immédiate du plus grand aéroport français, Roissy Charles de Gaulle.

Doté d’une excellente desserte routière (N2 et A1), le territoire du Valois est à 35 minutes de Paris et à 1h50 de Lille en voiture. Desservie par la ligne TER Paris-Laon et le Transilien K, la Gare du Nord est à 35 minutes depuis les gares de Crépy-en-Valois, Nanteuil-le-Haudouin et Le Plessis-Belleville.

Outre le ferroviaire, le Pays de Valois est aussi desservi quotidiennement par la ligne de bus 32 qui relie l’aéroport Roissy Charles de Gaules aux principales communes du territoire (Crépy-en-Valois, Nanteuil-le-Haudouin, Lagny-le-Sec) de 4h du matin à 23h et ceci 7 jours/ 7 (fréquence : 15 allers-retours par jour en semaine).

Votre entreprise est tournée vers l’international ?

L’aéroport de Roissy Charles de Gaulle est immédiatement accessible en voiture :

  • 15 min depuis les communes de Lagny-le-Sec, Plessis-Belleville, Silly-le-Long et Nanteuil-le-Haudouin,
  • 35 min depuis Crépy-en-Valois).
     

Location locaux d'activités dans l'Oise

En voiture ou en train, les grandes villes européennes ne sont qu’à 3h du Pays de Valois : 

  • Bruxelles : 2h30 en train (via Gare du Nord) et 3h en voiture
  • Londres : 3h15 en train (via Gare du Nord)
  • Luxembourg : 3h30 en voiture
     

Recherche de locaux/terrains industriels dans l'Oise

Une fiscalité attractive à 2 pas de Paris

Vous souhaitez faire construire à un prix raisonnable mais vos clients sont en Ile-de-France ?
La fiscalité de l’Oise, plus avantageuse qu’en Ile-de-France, n’est pas soumise à la RCBCE (Redevance pour Création de Bureaux, Commerces et Entrepôts) comme en vigueur en Ile-de-France depuis 2015.

Un cadre de vie idéal, entre nature et culture

S’implanter dans le Valois, c’est aussi faire le choix de la qualité de vie. Territoire vert au passé chargé d’Histoire, de nombreux édifices et lieux touristiques sont à découvrir : la Forêt d’Ermenonville, le Château de Versigny, le Musée de l’Archerie, la Mer de Sable… et bien d’autres choses encore !

Soucieuse d’améliorer la qualité de vie de ses habitants, le Pays de Valois a fait du tourisme un axe structurant de sa stratégie de développement. Dernier projet en date, l’inauguration en septembre 2017 d’une voie verte reliant Mareuil-sur-Ourcq à Ormoy-Villers par l’ancienne ligne de chemin de fer.

Vivre dans le Valois, c’est aussi profiter d’une programmation culturelle éclectique tout au long de l’année.  Chansons, théâtre, musique, humour… la saison de spectacles « Musivales » propose régulièrement pour toute la famille une grande diversité de spectacles de septembre à juin (http://www.musivales.fr).

Un territoire pro-business

Consciente de l’importance du réseau pour les entreprises, la Communauté de Communes du Pays de Valois organise tout au long de l’année des soirées culturelles (concerts, visites d’exposition…) pour favoriser l’émergence d’intérêts communs.
Chacun de ces événements est l’occasion pour les chefs d’entreprises du territoire de se rencontrer et d’échanger autour d’un verre dans un cadre informel.

Retour sur la visite de l’exposition Kyudo, La voie de l’arc au Musée de l’Archerie dans le magazine Bonjour Valois n°19 : 

Retour en images sur l’exposition Kyudo

Autre temps fort pro-business, Les Rencontres Économiques du Valois (REV). Organisées par la Communauté de Communes du Pays de Valois, elles réunissent le temps d’une soirée entreprises du territoire et élus locaux autour d’un débat sur des thématiques économiques actuelles.

Thème de la dernière édition en 2015 : Qu’est-ce que le nouveau capitalisme ? Avec la participation de Nicolas Bouzou et Luc Ferry.

Retour à la page du territoire