Retour aux actualités

Le Nord Franche-Comté, pôle incontournable de la filière hydrogène en France


hydrogene-vert-belfort

Le Nord Franche-Comté est rapidement devenu un pôle majeur dans le domaine de l’hydrogène vert en France, grâce à la présence et aux investissements récents de plusieurs acteurs clés du secteur. De nombreuses entreprises ont choisi cette région pour développer leurs technologies et bénéficier des synergies existantes entre les différents acteurs locaux œuvrant depuis 25 ans dans la recherche appliquée sur l’hydrogène et les systèmes à pile à combustible.

L’écosystème dynamique de l’hydrogène vert dans le Nord Franche-Comté

McPhy, spécialiste drômois de la production et de la distribution d’hydrogène bas carbone, a décidé d’implanter son usine d’électrolyseurs dans la région, avec une mise en service prévue pour le premier semestre 2024. Le choix de Belfort s’est imposé notamment grâce à la présence d’un hub hydrogène et d’un vivier d’expertise, avec notamment Stellantis et General Electric.

Inocel, dirigée par Jules Billiet, considère également Belfort comme un choix évident : “On retrouve ici toute la chaîne de valeur à proximité, avec des acteurs qui œuvrent dans la même direction et enfin des politiques favorables, dans un dialogue constructif”.

Mincatec, quant à elle, a été encouragée à s’installer sur le Nord Franche-Comté grâce à son partenariat avec l’Université de Technologie Belfort-Montbéliard (UTBM). Emmanuel Bouteleux, PDG de Mincatec, souligne “l’écosystème dynamique” qui se construit dans la région.

Gen-hy, entreprise francilienne, a également fait le choix du Nord Franche-Comté pour industrialiser sa production d’électrolyseurs utilisant la technologie AEM. Le site choisi dans le Pays de Montbéliard permettra la création de 120 emplois sur le territoire.

À lire sur le même sujet :  Hydrogène vert : Lhyfe investit 300 millions d'euros pour un avenir énergétique durable

Les projets et collaborations autour de l’hydrogène vert

General Electric travaille sur la décarbonation des turbines à gaz en remplaçant le méthane par de l’hydrogène. De son côté, Alstom développe une solution de locomotive bi-mode combinant électricité et hydrogène pour éliminer le besoin d’un générateur électrique.

Faurecia (désormais Forvia) a investi 165 millions d’euros dans une plateforme industrielle à Allenjoie, inaugurée le 9 octobre dernier. L’une de ses deux usines, actuellement principalement dédiée à la production de systèmes d’échappement, devrait basculer entièrement d’ici 2026 vers la fabrication de réservoirs à hydrogène gazeux pour les automobiles et les applications stationnaires.

Cette synergie entre les acteurs présents à Belfort peut également favoriser le développement de nouvelles applications comme l’aéronautique. Inocel s’intéresse aussi au domaine, mais un soutien est nécessaire pour voir ces ambitions se concrétiser.

  • McPhy : spécialiste de la production et distribution d’hydrogène bas carbone
  • Gen-hy : spécialiste de production d’électrolyseurs utilisant la technologie AEM
  • Inocel : fabricant de piles à combustible
  • Mincatec : développeur de technologies de l’hydrogène vert
  • General Electric : décarbonation des turbines à gaz
  • Alstom : locomotive bi-mode électricité et hydrogène
  • Faurecia (Forvia) : fabrication de réservoirs à hydrogène gazeux
  • Gaussin : conçoit et assemble des engins de manutention et de transports zéro émission, connectés et intelligents
  • Mauboussin Aircraft : développement aéronautique local

L’importance du soutien politique et réglementaire

Pour assurer le futur développement du secteur, il est indispensable que les politiques et le cadre réglementaire continuent d’évoluer favorablement. Cette condition est essentielle pour permettre aux entreprises et aux centres de recherche de poursuivre leurs travaux sur l’hydrogène vert. Les acteurs locaux espèrent également que ces avancées pourront être bénéfiques à l’ensemble de la filière, permettant ainsi de mobiliser davantage de ressources et d’accélérer l’adoption de cette nouvelle source d’énergie durable.

À lire sur le même sujet :  ZAN et projets industriels : 12 500 hectares alloués aux projets nationaux et européens

Avec un nombre croissant d’entreprises et d’acteurs clés investissant dans l’hydrogène vert, le Nord Franche-Comté s’impose comme un hub incontournable en France. La synergie existante entre ces entreprises renforce leur capacité à innover et à attirer toujours plus de partenaires. Et si le développement de ce secteur doit encore faire face à certains défis réglementaires, nul doute que la région belfortaine est parée pour jouer un rôle central dans la transition énergétique qui s’annonce.

Le sujet de l’hydrogène vert vous anime ? Pôle Implantation Entreprises vous offre un accompagnement personnalisé et gratuit  : de la recherche de vos futurs locaux & terrains jusqu’à l’analyse fine de l’écosystème économique local. Notre objectif est de vous fournir toutes les clés pour réussir votre implantation et votre développement. Grâce à notre réseau étendu de territoires partenaires, nous sommes également en mesure de vous aider à identifier les meilleures opportunités de subventions pour vos projets. En faisant appel à notre expertise, vous accélérez non seulement votre processus d’implantation, mais vous maximisez également vos chances de succès dans un marché en plein boom comme celui de l’hydrogène vert.

benoit-serpin-pole-implantation-entreprises

Expert reconnu en développement économique, Benoît possède de nombreuses années d’expérience dans l’accompagnement de projets d’implantation. Sa connaissance approfondie des territoires et des opportunités de subventions fait de lui un atout inestimable pour votre réussite d’implantation.

Retour aux actualités