Retour aux actualités

Start-ups et Agriculture Régénérative : Une Alliance Innovante pour un Avenir Durable


start-up-agriculture-regenerative

Définition et objectifs de l’agriculture régénérative

Alors que les termes d’agroécologie et d’agriculture biologique étaient jusqu’à présent les plus en vogue, c’est désormais l’agriculture régénérative qui semble s’imposer dans la bataille des concepts. Si aucune norme précise n’existe, cette approche a pour but de restaurer la qualité des sols agricoles – dont près de la moitié sont dégradés à l’échelle mondiale – grâce à un ensemble de pratiques agronomiques :

  • réduction du travail du sol,
  • rotation des cultures,
  • diminution de l’utilisation d’intrants chimiques,
  • promotion de la séquestration du carbone,
  • etc.

Selon le dernier rapport de Nature4Climate consacré aux solutions basées sur la nature, la catégorie agriculture et alimentation – qui englobe en grande partie l’agriculture régénérative – a attiré le plus de financements au cours des cinq dernières années.

Les avantages concrets de l’agriculture régénérative

Au-delà de la simple restauration des sols, l’agriculture régénérative présente de nombreux avantages. Tout d’abord, en réduisant l’utilisation de produits chimiques tels que les pesticides et engrais, elle permet de réduire la pollution des sols, de l’eau et de l’air, tout en préservant la biodiversité. Par ailleurs, cette méthode d’agriculture favorise la séquestration du carbone dans les sols, contribuant ainsi à lutter contre le réchauffement climatique.

De plus, en privilégiant une approche plus respectueuse des écosystèmes, l’agriculture régénérative tend à améliorer les conditions de travail des agriculteurs en limitant leur exposition à des produits chimiques potentiellement dangereux pour leur santé. Enfin, il est à noter que cette pratique agricole peut également avoir un impact économique positif pour les agriculteurs en réduisant leurs coûts de production (moins d’intrants) et en valorisant leurs productions sur un marché de plus en plus demandeur de produits écologiques et responsables.

À lire sur le même sujet :  Ascension des start-ups à impact : + 6% en croissance

Des résultats encourageants

Ces dernières années, plusieurs exploitations – tant en France qu’à l’étranger – ont commencé à mettre en œuvre ces pratiques régénératives et les résultats sont encourageants. Les sols retrouvent progressivement leur qualité nutritive, leur structure s’améliore et, par conséquent, leur capacité à retenir l’eau augmente. Il en résulte une meilleure résistance aux aléas climatiques (sécheresses, inondations…) et une augmentation significative des rendements agricoles.

L’Implication des Start-ups dans l’Agriculture Régénérative

Pour soutenir le développement de l’agriculture régénérative, les pouvoirs publics ont un rôle crucial à jouer, notamment en mettant en place des formations adaptées, en incitant financièrement les agriculteurs à adopter ces pratiques (aides à la transition, subventions…) et en développant la recherche sur le sujet.

L’un des indicateurs les plus forts du potentiel de l’agriculture régénérative réside dans l’engagement croissant des start-ups et des investisseurs dans ce domaine. Des entreprises innovantes telles que CarbonFarm en France, spécialisée dans les rizicultures durables, sont à la pointe de l’application de pratiques agricoles régénératives. Avec une levée de fonds de 2,5 millions d’euros, CarbonFarm illustre la confiance que les investisseurs placent dans l’avenir de ce secteur.

D’autres start-ups comme GreenPods et Agoterra se concentrent également sur la vérification et l’émission de crédits carbone, offrant ainsi aux agriculteurs non seulement des moyens de pratiquer une agriculture plus durable mais également des incitatifs économiques. Ce modèle économique innovant a le potentiel de révolutionner la manière dont l’agriculture est pratiquée et financée.

Les start-ups ne se limitent pas à l’agriculture terrestre. Le secteur de la “naturetech” élargit encore le champ des possibles avec des entreprises qui investissent dans la préservation des océans et la gestion de l’eau, des domaines étroitement liés aux pratiques agricoles durables.

À lire sur le même sujet :  SCOP et SCIC : ces statuts qui séduisent les start-ups en 2024

L’essor des tours de table et des financements dans ces secteurs, ayant connu une croissance de 130% entre 2020 et 2022, témoigne d’une réelle prise de conscience collective. Les investissements dans le secteur agricole régénératif ne sont pas seulement vus comme éthiques, mais aussi comme financièrement rentables. Le rapport de Nature4Climate souligne que près de 7,5 milliards de dollars ont été investis dans le secteur de la « naturetech » au cours des cinq dernières années, confirmant l’intérêt accru des fonds de capital-risque.

Cet engouement des start-ups et des investisseurs donne une impulsion significative à l’agriculture régénérative, accélérant la recherche, le développement et l’adoption de technologies et de pratiques durables. Il ouvre également la porte à des collaborations fructueuses entre les acteurs traditionnels de l’agriculture et les entreprises innovantes, formant ainsi un écosystème diversifié et résilient dédié à une agriculture plus durable.

L’adoption de l’agriculture régénérative apparaît comme une étape incontournable pour assurer la pérennité et la résilience de notre agriculture. Si la route est encore longue, les enjeux environnementaux, socio-économiques et sanitaires sont tels qu’il devient urgent d’agir et de favoriser le déploiement de ces pratiques à grande échelle. L’avenir de notre planète et de notre alimentation pourrait bien dépendre en partie de cette nécessaire révolution agricole.

Pôle Implantation Entreprises aide les entreprises de la naturtech  à s’implanter sur le bon territoire. Nous vous accompagnons gratuitement de la recherche de terrains et de locaux jusqu’à l’implantation de votre activité en France. Vous avez un projet et souhaitez être accompagné? Contactez nous dès maintenant pour échanger sur votre projet ! Nous pourrons vous mettre en relation avec des territoires spécialisés de ces sujets tels que le Beauvaisis, territoire tourné vers l’innovation inscrit dans la dynamique de pôles de compétitivité mondiaux comme IAR, le pôle dédié à la bioéconomie, Rev’Agro, un pôle d’excellence dédié aux Agritech et au Numériques agricole, AgriLab un centre d’innovation pour l’agriculture et les technologies agricoles ou bien la plateforme unique en Europe de R&D dédiée aux applications de l’ozone dans les domaines agro-industrie, agro-alimentaire de l’environnement et la chimie du végétal. 

Retour aux actualités