Retour aux actualités

Enjeux économiques de 2024 : les territoires face à 5 défis décisifs pour leur développement


5-defis-territoires-2024

En ce premier trimestre de 2024, les territoires sont confrontés à une période de transformations au sein d’un écosystème économique en pleine évolution. Face à ces enjeux, le Baromètre de l’attractivité des territoires, réalisé par Ancoris et la SCET, identifie 5 défis majeurs qui dessinent l’avenir économique des territoires dans les années à venir.

Ces défis, centraux pour les décideurs territoriaux, offrent des perspectives stratégiques et opérationnelles pour stimuler l’innovation et l’engagement vers des actions concrètes.

De la mise en avant des secteurs stratégiques à l’amélioration de la qualité de vie, en passant par le soutien des activités endogènes, le développement de solutions d’accueil adaptées, et l’accompagnement financier des entreprises, chaque défi incarne une dimension cruciale de l’effort collectif pour rendre les territoires plus attractifs, dynamiques, et prêts pour l’avenir.

1. Prioriser les secteurs stratégiques

Dans le panorama économique de 2024, l’industrie émerge comme un secteur primordial, soutenu par 80% des décideurs territoriaux qui reconnaissent son caractère “très stratégique”. Ce secteur, pilier de la souveraineté nationale, bénéficie d’un regain d’attention, motivé par une volonté collective de rapatrier les chaînes de production essentielles.

Les initiatives telles que France Relance et France 2030 illustrent cette orientation, en mettant l’accent sur l’innovation et les investissements écoresponsables.

En contraste, les activités logistiques et tertiaires semblent se repositionner dans la hiérarchie des priorités territoriales. Cette mutation traduit une aspiration à une économie moins gourmande en foncier et plus durable, réalignant ainsi les stratégies de développement économique des territoires.

À lire sur le même sujet :  ATTILA poursuit le déploiement de son réseau de franchise en s’implantant à Elbeuf

2. Soutenir les activités endogènes

sebastien-martin-president-intercommunalites-france

Le soutien aux activités endogènes constitue un pivot majeur pour les stratégies de développement territorial. Les projets locaux et régionaux, valorisés par 69% des territoires, incarnent le cœur de cette dynamique, soulignant l’importance de l’ancrage territorial des initiatives économiques.

Sébastien Martin, en tant que Président d’Intercommunalités de France, le souligne : “L’endogène génère davantage d’emplois que l’exogène”, rappelant l’impact significatif de ces activités sur l’emploi local et leur moindre consommation de foncier.

3. Développer des solutions d’accueil adaptées

Face au défi de l’accueil des entreprises, la disponibilité des solutions immobilières et foncières est identifiée comme un frein majeur. Pour y répondre, les territoires explorent diverses avenues :

  • le recensement et la revitalisation des friches commerciales,
  • l’adoption de nouveaux modèles de commercialisation comme le bail à construction,
  • la mise en valeur de l’offre existante à travers des actions de marketing direct et des plateformes web.

Ces efforts visent à pallier la baisse du stock disponible et à répondre aux besoins spécifiques des entreprises souhaitant s’implanter.

Recevez toutes nos actualités

Restez informé des dernières tendances et innovations du marché de l’implantation en France avec notre newsletter mensuelle. Des études de cas, des rapports d’experts et des guides pratiques vous attendent.

4. Accompagner et financer des entreprises

L’accompagnement et le financement des entreprises émergent comme des leviers essentiels pour faciliter l’implantation des projets les plus ambitieux.

41% des territoires reconnaissent l’importance des coopérations publiques-privées dans ce domaine, illustrant la nécessité d’une synergie entre les différents acteurs économiques.

Le dispositif “Rebond Industriel”, par exemple, symbolise cette volonté d’orienter les entreprises vers les dispositifs d’aide publique les plus adaptés, en assurant une articulation efficace entre les besoins des opérateurs industriels locaux et les ressources disponibles.

À lire sur le même sujet :  Tropik Dinosaur déploie ses activités en Nouvelle-Aquitaine

5. Améliorer la qualité de vie

qualite-de-vie-barometre

 

La qualité de vie au travail et dans l’environnement quotidien constitue un critère de choix déterminant pour les entreprises dans la sélection de leur territoire d’implantation. 58% des dirigeants d’entreprise mettent en avant l’importance du cadre de vie dans leurs décisions.

Cela implique pour les territoires de repenser leur attractivité non seulement en termes d’infrastructures économiques mais aussi de services, de loisirs, et d’espaces verts, contribuant ainsi à l’épanouissement des salariés et à l’attraction de nouveaux talents.

Source : Baromètre de l’attractivité des territoires – SCET x Ancoris

benoit-serpin-pole-implantation-entreprises

Expert reconnu en développement économique, Benoît possède de nombreuses années d’expérience dans l’accompagnement de projets d’implantation. Sa connaissance approfondie des territoires et des opportunités de subventions fait de lui un atout inestimable pour votre réussite d’implantation.

Retour aux actualités