Retour aux actualités

La montée en puissance du “Made in France” et ses impacts positifs sur l’économie


industrie-made-infrance

Le déclin progressif du “Made in France” depuis les années 1960

Depuis les années 1960, la part du “Made in France” dans la consommation nationale a connu une diminution significative. En effet, durant les Trente Glorieuses, 82% de la consommation française de produits manufacturiers étaient réalisés en France, cette part est passée à 32% en 2019, notamment en raison de la mondialisation et de la concurrence accrue avec les pays émergents tels que la Chine.

Les bienfaits économiques du renforcement du secteur industriel français

D’après une étude de l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Études Économiques), un regain de production française pourrait avoir des répercussions positives sur l’économie du pays. Si un établissement industriel produisant un milliard d’euros de valeur ajoutée venait à s’implanter en France au lieu de l’étranger, cela aurait pour effet d’augmenter la valeur ajoutée totale de deux milliards d’euros.

Cette hausse s’explique par l’effet d’entraînement qui se produit lorsque qu’une usine s’installe dans l’Hexagone, bénéficiant ainsi à d’autres secteurs de l’économie. Par exemple, les fournisseurs de cette usine verraient également leur activité augmenter.

De plus, un renforcement du “Made in France” aurait une incidence sur la balance commerciale française. En effet, une hausse de la production au sein d’un secteur économique permettrait de réduire les importations de biens fabriqués à l’étranger tout en stimulant les exportations.

Le “Made in France” comme vecteur de diminution des émissions mondiales de gaz à effet de serre

Outre les avantages économiques susmentionnés, une hausse du “Made in France” pourrait également contribuer à la réduction des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES). L’augmentation de la part du PIB mondial produite en France serait synonyme de moins d’importations et donc de moins de transports internationaux de marchandises, générateurs d’émissions de GES. De manière indirecte, cela aurait pour conséquence de diminuer l’empreinte carbone globale liée à la consommation française.

À lire sur le même sujet :  France 2030 : comment ces 10 usines vont booster l’économie française

L’engouement pour le “Made in France” parmi les consommateurs français

  • Le patriotisme économique : Acheter des produits locaux est souvent perçu comme un geste citoyen visant à soutenir l’économie nationale et à préserver l’emploi dans le pays.
  • La qualité : Les produits issus de l’industrie française sont souvent garants de qualité et reflètent un savoir-faire unique.
  • L’écologie : Acheter des produits locaux permet d’éviter les émissions causées par le transport international de marchandises tout en s’assurant que ces produits sont issus de filières respectueuses de l’environnement.

Les défis pour renforcer et promouvoir le “Made in France”

  • L’attractivité du secteur industriel : Il est essentiel de rendre ce secteur plus attractif afin d’encourager les entreprises à investir et à développer leur activité en France.
  • La formation : Pour soutenir la croissance du secteur industriel français, il convient de mettre en place des formations adéquates pour répondre aux besoins spécifiques des entreprises locales.
  • La communication : Faire la promotion des produits “Made in France” auprès des consommateurs, afin qu’ils privilégient l’achat de ces produits lors de leurs achats.

En somme, le renforcement du “Made in France” présente des avantages économiques indéniables pour la France, tant sur le plan de la création de valeur ajoutée que sur celui du commerce extérieur. De plus, cela contribuerait également à réduire l’empreinte écologique liée à la consommation nationale. Toutefois, la promotion et le développement du secteur industriel français représentent un défi considérable qui nécessite la mobilisation conjointe des pouvoirs publics, des entreprises et des consommateurs.

Retrouvez nous au salon du MIF Expo du 9 au 10 novembre à la porte de Versailles.

À lire sur le même sujet :  Révolution technologique : le marché du luxe se réinvente

Pour prendre rendez-vous avec Aurore : https://calendly.com/a-sanjaime/30min

aurore-san-jaime-pie

Experte en accompagnement des entreprises, Aurore est depuis plus deux ans au cœur des prises de décisions des entreprises, des startups, PME et grands groupes.

Sa connaissance approfondie des territoires et des différents leviers de financement des projets font d’elle votre partenaire privilégiée dans le développement de votre entreprise.

Retour aux actualités