SERVICE NATIONAL D'AIDE A L'IMPLANTATION DES ENTREPRISES

Confidentiel et gratuit

Implantation d’entreprises dans l’Orne (61) – Normandie

Implantez votre activité au cœur du Grand Ouest !

Implantation d’entreprises dans l’Orne (61) – Normandie

Au carrefour entre la Normandie et les Pays de la Loire, à mi-chemin entre la Bretagne et Paris, l’Orne est un territoire où esprit d’initiative et réactivité sont des valeurs-clés. Fort d’un tissu industriel diversifié, avec des leaders sur les marchés français et internationaux de nombreux secteurs, le département de l’Orne a tous les atouts pour vous aider dans votre implantation !

 

S’installer dans l’Orne, un parcours simplifié

  1. Trouvez un lieu adapté à votre entreprise à travers une offre complète de foncier et d’immobilier professionnel proposée par les Communautés de Communes et d’Agglomérations de l’Orne et les agences immobilières.
  2. Recevez un dossier d’information sur-mesure : des fiches sur les filières, les aides et financements, l’innovation, l’international, des éléments d’information sur chaque territoire.

 

Nos accompagnements possibles pour votre implantation dans l’Orne

Au cœur du Grand Ouest de la France, en Normandie, l’Orne jouit d’un positionnement géographique au croisement de bassins économiques importants : Bretagne, Île de France, Pays de la Loire et Normandie.

Caractérisé par un tissu économique diversifié, l’Orne est le département normand le plus industriel (emploi salarié par rapport au nombre d’habitant). Les secteurs prédominants sont :

  • l’agroalimentaire,
  • la métallurgie,
  • l’automobile,
  • la plasturgie,
  • l’imprimerie.

L’industrie fournit près de 20% des emplois dans l’Orne, contre 16% en Normandie et 14% sur le territoire national. Ce sont ainsi plus de 20 000 ornais qui travaillent dans ce secteur.

Dans l’Orne, un réseau dynamique et structuré d’acteurs locaux se mobilise pour optimiser l’accompagnement des projets d’entreprises et apporter une offre globale d’appui (localisation géographique, offre immobilière, ressources humaines, détection des aides et financements, infrastructures de communication…

 

L’Orne en quelques chiffres

  • 288 846 habitants – 6 103 km²
  • 15 intercommunalités
  • 25 834 établissements
  • Taux d’activité : 72% (Normandie : 72%).
  • Taux de chômage (1er trimestre 2015) : 9,3% (Normandie : 10,1%).
  • Revenu net moyen par foyer fiscal : 21 084 € (Normandie : 22 997 €).
  • Nombre d’établissements actifs : 31 781 (10% des établissements de Normandie).
  • Taux de création d’entreprises : 11,4% (12,7% en Normandie)

 

 

Tissu Local Chauny dans l’Orne (61)

 

Toute la puissance et la performance d’un écosystème cohérent

Des filières de haut-niveau, propulsées par des pôles de compétitivité, promues par la prospective et la stratégie de dirigeants d’entreprises inspirés, portées par le savoir-faire d’hommes et de femmes formés et engagés dans leur métier. Des ressources naturelles créatrices de valeurs, qui constituent le pilier et le socle d’une économie durable. L’Orne articule la myriade d’atouts dont elle dispose pour propulser son intelligence économique vers l’excellence, au service des entreprises et du territoire.

 

5 filières industrielles de pointe

Véritables spécialités départementales, ces 5 secteurs industriels ont fait leurs preuves en termes de R&D, production et commercialisation, formation, savoir-faire et productivité, implantation et expansion, réseau et renommée… Armés pour certains d’un pôle de compétitivité dédié, ils incarnent l’avenir.

 

Agroalimentaire, une filière d’appellation d’origine contrôlée

Bienvenue dans l’Orne, en Gourmandie ! De l’art de sélectionner la matière première, de la manière de transformer le produit : le bassin agro-alimentaire ornais est dopé par des ressources, des savoir-faire, une tradition, une exigence de productivité et la commercialisation de produits reconnus, testés et approuvés par les consommateurs.

Terre de spécialités, l’Orne foisonne d’une production labellisée AOC ou AOP. Leaders du secteur, les produits laitiers transformés (beurre, crème fraiche, yaourts, fromages normands avec Lactalis, les fromageries Gillot, Richemonts, YSCO …), suivis de près par la viande (Charal n°1 français de la viande, le volailler SNV-LDC, Comte de Bellou, Les Eleveurs de la Charentonne, Socopa Bigard), les chocolats et biscuits qui s’exportent dans le monde entier (Biscuiterie de l’Abbaye et Cémoi) et les produits issus de nos vergers (cidre, pommeau, calvados, poiré, le tout en AOC). Et d’autres leaders comme Traiteur de la Touque ou Ariake.

 

Booster la compétitivité agro-alimentaire avec le Pôle de compétitivité Valorial

Constitué de PME et de grands groupes, le tissu industriel de l’agro-alimentaire ornais est soutenu et encouragé par un pôle de compétitivité interrégional dédié. Valorial rassemble chercheurs, industriels et établissements d’enseignement supérieur pour « fabriquer » l’aliment de demain. Un tissu de 270 membres engagés en recherche, développement et innovation alimentaire.

 

Automobile, une filière qui passe la seconde

2 200 emplois et plus de 70 entreprises étroitement liées au secteur : les chiffres confirment la puissance d’une filière d’influence. Bras armé de grands groupes internationaux (PSA, Fiat…), les équipementiers automobiles de l’Orne conçoivent et fabriquent les pièces pour l’habitacle de nos voitures. Autour des deux piliers Faurecia (à Flers) et Magneti Marelli (à Argentan) gravite un réseau compétitif de PME et PMI ornaises (Gestamp, SNOP …), qui interviennent en sous-traitance pour la réalisation de pièces électriques et électroniques, l’usinage mécanique, le traitement de surface et de métaux.

 

Booster la compétitivité automobile avec le Pôle de compétitivité Mov’eo

Toujours avec une longueur d’avance, Mov’eo imagine et conçoit les véhicules de demain, sûrs, durables et respectueux de l’environnement. Entre innovation et émergence, ce pôle de compétitivité en R&D Automobile et Transports publics agit sur un mode collaboratif pour mettre en relation chercheurs, experts, ingénieurs, chefs d’entreprises et dirigeants. Un exemple concret et emblématique ? Le parc CIRIAM de Flers (Campus industriel de recherche et d’innovation appliquées aux matériaux), encouragé et labellisé par le pôle de compétitivité Mov’eo.

 

MECANIQUE & METAUX, la lumière sur une filière de l’ombre

Elle s’est forgée sur les cendres des anciennes fonderies et tréfileries, fers de lance de la révolution industrielle dans l’Orne. Après avoir essuyé crises et tempêtes, l’industrie de la mécanique et du travail des métaux se régénère, en s’appuyant sur le savoir-faire de sa main d’œuvre qualifiée. Aujourd’hui, elle s’épanouit grâce à un tissu d’entreprises exemplaires en termes de productivité, engagées au service de grandes filiales nationales et internationales. De la métallurgie à la chaudronnerie, cette filière de spécialistes se perpétue à travers des productions aussi diversifiées que la fabrication de moules métalliques, outillage de presse, ponts roulants ou machines à bois.

Les principaux acteurs sont : Bohin France SAS n°1 national de l’aiguille à coudre, Frénéhard et Michaux, Matfer Industrie, CGR, Lisi, Moteurs, LTI, Oxymetal, Goavec, MDP, Roultex, Axfil, Samifi, Astell Flash, Echelle Riffaud, SMP Socité Mécanique de Précision, Apti Plus, Adiamix, AMPS, CIBEL, Linvest, Actemium …

 

PLASTURGIE, une filière transversale de matériaux high-tech et innovants

Résolument tournée vers le futur, l’Orne encourage les « r »évolutions d’un matériau en pleine mutation : le plastique. Son outil stratégique ? Un pôle de formation et de recherche de haut-niveau, coordonné par l’Institut supérieur de plasturgie d’Alençon (ISPA). Unique en France, cet établissement forme ingénieurs et conducteurs de projets, en convention avec l’Ecole des mines de Douai et en étroite collaboration avec les entreprises du territoire. Dans sa pépinière à polymères et composites, l’Orne abrite les chercheurs de l’ISPA et de l’IUT (licence plasturgie et matériaux composites) qui inventent les matériaux de demain et forment, via le CFAI, les futurs ouvriers, essayeurs ou réparateurs. Aujourd’hui, l’Orne jouit d’une main d’œuvre hautement qualifiée en matière de plasturgie, capable de s’adapter aux besoins de secteurs aussi variés que le packaging ou la cosmétique, l’automobile ou la bureautique, la téléphonie ou l’électroménager, les écotechnologies, la silver économie ou les énergies marines renouvelables.

Les principaux acteurs sont Manuplast, Augros Cosmetic Packaging, Appliplast, Soparco, Alençon Plastic, Heller Joustra, Natta

 

Aérospatiale, une filière qui prend de la hauteur

Des PME ornaises partent à la conquête du ciel et de l’espace en s’engageant au sein de Normandie AeroEspace (NAE), un réseau d’excellence et d’avenir qui regroupe les compétences associées aux métiers de l’aéronautique, du spatial, de la défense et de la sécurité, en Normandie. Dirigeants et industriels du secteur aéronautique et spatial, grands sites industriels (aéroports, bases militaires…), laboratoires de recherche, établissements d’enseignement, PME/PMI sous-traitantes et fournisseurs sont ainsi regroupés pour relever les grands défis du secteur.

Les principaux acteurs sont :

  • MF Tech,
  • Noma composites,
  • Thermocoax,
  • Linvest.

Et bien d’autres secteurs d’activités comptent des entreprises dynamiques et innovantes :

  • Bois / Papier : Mahérault, Tertu,
  • Lamichène, Industrie Bois – La Tuile de Bois, SCA, Lacroix Emballages, Rai-Tillière,
  • Chimie : PCAS
  • Pharmaceutique et cosmétique : Védalab, Famar, IMV, Supack Medica, Roval Cosmétiques, Lemoine, Thepenier Pharma, Thermes de Bagnoles
  • Imprimerie : Compedit Beauregard, Normandie Roto, Boutaux packaging
  • Textile : Kiplay, Silva Création, La Ferté Confection, Borney, Fantex,
  • Industrie / Equipements de la maison : Vitraglass, MPO Fenêtres, Etna France, Manufacture Bohin
  • Numérique : AZ Network, Wiconnect

Pour aller plus loin : consultez l’annuaire des entreprises et autres fleurons industriels implantés dans l’Orne

 

4 ressources naturelles d’exception

Des dons inscrits dans son patrimoine génétique, un potentiel à exploiter

En Normandie, un cadre de vie exemplaire, propice à l’équilibre et à la sérénité… La nature s’est montrée prodigue avec, usinage et tournage / Athis-de-l’Orne), CARL (composites / Alençon), CIBEL (circuits imprimés / Bellême), Digital Airways (électronique / Argentan), MPO (outillage de presse et découpe laser / Athis-de-l’Orne), MF Tech (composites / Argentan), Power system technology (Développement électronique / Berd’huis), SERODEM (outillages mécanique de précision / Saint-Pierre-d’Entremont).

 

Terre de cheval… Et d’excellence équine

Au palmarès équin de l’Orne, une pluie de distinctions :

  • Terre d’élevage d’étalons sportifs (1er département français pour l’élevage de trotteurs / 2e département français pour l’élevage de galopeurs),
  • Terre d’origine d’une race de cheval de trait mondialement reconnue : le Percheron,
  • Terre de compétition pour les Jeux équestres mondiaux de 2014, au Haras national du Pin,
  • Terre d’entraînement des meilleurs trotteurs du champ de course (Ready Cash, vainqueur du Prix d’Amérique en 2011 et 2012),
  • Terre de retraite dorée pour chevaux d’exception (Ourasi, le « roi fainéant », quadruple vainqueur du prix d’Amérique, a fini ses jours à Aunou-le-Faucon),
  • Terre d’insémination, avec le concours et l’expertise d’IMV technologies, leader mondial en biotechnologies de la reproduction, installé à L’Aigle (prélèvement, collecte, stockage, conditionnement et insémination des semences),
  • Terre d’équipements de pointe pour la reproduction, l’élevage et l’entrainement des chevaux (haras, centres d’élevage…).

 

Terre de compétitivité avec le pôle de Compétitivité Hippolia, pôle bas-normand qui regroupe entreprises de la filière équine, labos de recherches et organismes de formation. En synergie, ils encouragent la compétitivité de la filière équine à travers l’innovation et la recherche de nouveaux produits (sécurité, équipement, performance, bien-être du cheval, respect de l’environnement, rentabilité).

 

Terre de forêts… propice à l’épanouissement de la sylviculture et de la filière bois

C’est l’arbre qui cache une forêt de métiers et d’applications ! 2ème département le plus boisé du grand-ouest (15,6 % du territoire), l’Orne regorge d’une matière première de qualité, authentique et écologiquement maîtrisée : le bois. Un tissu foisonnant et hyperactif de 940 entreprises, cultive et récolte, traite et transforme cet « or vert », le tout dans une dynamique durable de respect de l’environnement et de protection de l’écosystème. Encadrée par l’organisation interprofessionnelle ProfessionsBois, cette filière de pointe regroupe en réseau sylviculteurs, forestiers, transformateurs, artisans, industriels, constructeurs et concepteurs, pour une gestion durable et raisonnée de ces ressources naturelles.

 

Terre d’agriculture et d’exploitants engagés

Avec ses 412 000 ha de terres agricoles cultivées, l’Orne est le fleuron d’une ruralité dynamique et conquérante, moderne et créatrice d’emplois (10 000 équivalents-temps plein, familiaux ou salariés, soit 9 % de la population active). Tête de pont du secteur primaire, l’élevage de bovins (races à viande et races laitières) classe l’Orne parmi les départements porteurs en matière de production de lait et de viande. Suivent de près la production de céréales, d’oléagineux, de protéagineux, d’élevage d’ovins et de volailles. Une agriculture diversifiée, à l’écoute des exigences du marché.

 

Terre de villégiature et d’agri-tourisme

L’Orne… pure Normandie ! Une diversité de paysages, entre bocage, forêts et vallons, une nature préservée, des richesses patrimoniales insoupçonnées (châteaux, haras, manoirs, villages de charme), des beautés cachées, une gastronomie de terroirs… l’Orne est une terre d’émotions à l’état pur. Le Perche ornais a d’ailleurs conquis le cœur des parisiens qui viennent s’y ressourcer le temps d’un week-end. Par sa situation géographique idéale, l’Orne est le refuge des courts séjours. On y fait également une étape nature sur la route des vacances.

 

Les 7 merveilles de l’Orne

  • Alençon, son Musée des beaux-arts et de la dentelle et sa Maison natale de Sainte-Thérèse
  • Carrouges et son Château de briques roses, classé Monument historique national
  • Sées, sa cathédrale illuminée et ses façades de pierre blanche
  • Le Perche, ses haras, ses manoirs (Maison du Parc Courboyer à Nocé), ses musées (Ecomusée du Perche à Saint-Cyr-la-Rosière, Les Muséales, Musée de l’émigration française au Canada, à Tourouvre…) et ses golfs (Bellême)
  • Le Haras national du Pin, Versailles du cheval
  • Bagnoles-de-l’Orne et sa station thermale entourée de forêts
  • Saint-Céneri-le-Gérei, un village de peintres au cœur des Alpes Mancelles

 

Données clés du territoire ornais :

  • 1 pôle d’enseignement supérieur à Alençon
  • Population active : 124 807
  • 2 979 étudiants dans l’Orne.
  • 2 167 apprentis en formation dans l’Orne
  • 14 organismes de formation délivrent 50 titres ou diplômes
  • Une multitude de structures d’expertise pointue

 

Zoom sur les acteurs de l’emploi en réseau

Objectif : Détecter les ressources humaines – Vous cherchez des ressources humaines, des compétences, des solutions de formations continues, de la main d’œuvre qualifiée, des équipes compétentes, motivées et dotée d’une expérience avérée …

Comme partenaire de votre direction des ressources humaines, nous vous orientons vers les services de l’emploi – Pôle emploi, Missions locales, Conseil régional, Cap emploi- et de la formation initiale ou continue selon vos besoins (AFPA, lycées techniques, CFA, IUT, ISPA, Université.. etc.)

 

Zoom sur la technopole automobile regroupant un centre de R&D et un pôle de formation en ingénierie

Le Centre d’Essais Dynamiques (CED) est une plateforme destinée aux industriels pour leurs besoins en crash-tests, ingénierie vibratoire et acoustique, dans des domaines très variés : automobile, ferroviaire, nucléaire, aéronautique, défense, génie civil, électronique embarquée et la plupart des secteurs industriels.

Implanté sur le Campus Industriel de Recherche et d’Innovation Appliquées aux Matériaux (CIRIAM), le CED offre aux entreprises un outil de recherche et d’application unique en France.

Le CED rassemble ainsi des moyens techniques et rares sur un même site : une catapulte Inverse hydropneumatique de dernière génération, la plus puissante d’Europe ! Ce simulateur de chocs permet de tester le comportement dynamique des équipements (planche de bord, siège, retenue enfant…) en configuration réelle.

Zoom sur le centre de recherche technologique adossé à une école d’ingénieurs en Plasturgie et Matériaux composites

L’Institut Supérieur de Plasturgie d’Alençon, ISPA, est un acteur majeur de l’industrie de la transformation des polymères et composites, en France et en Europe.

Créée par les entreprises, pour les entreprises, l’ISPA est la seule école en France entièrement dédiée à la plasturgie. Les 1 600 diplômés de l’ISPA, du BEP à l’ingénieur, répartis dans les 4 000 entreprises de plasturgie, en France et dans le monde sont reconnus pour leurs qualités d’hommes et de femmes de terrain, proches des réalités.
L’institut est aussi un centre de recherche technologique. La recherche apporte une réponse aux besoins des industriels et les accompagne dans leur stratégie d’innovation.

Les enjeux du développement durable et de la chimie verte font partie intégrante des axes de recherche majeurs de l’ISPA :

  • matériaux biossourcés,
  • éco-conception,
  • réglementation environnementale…

Les thématiques de recherches :

  • Étude des phénomènes de surface et d’interface (Chimique, Physico-chimique, Rhéologique et Mécanique)
  • Élaboration de mélanges polymères, formulations (Polymère/fibres naturelles, Polymère/métal, Polymère/céramique, etc)
  • Étude des relations mises en oeuvre et propriétés finales des matériaux (Paroi mince en injection et l’extrusion)
  • Matériaux biosourcés, recyclage (Amélioration des propriétés des métériaux biosourcés)

Au cœur des réseaux et centres d’expertise – les éco-activités

Les activités liées aux ressources naturelles (les énergies renouvelables, les éco-matériaux, l’éco-conception et l’éco-construction) sont en constante évolution. Des expertises de pointe accompagnent cette croissance.

 

Ressources filières

  • PROFESSIONS BOIS : Interprofession Filière Forêt Bois
  • EMR : Énergies Marines Renouvelables
  • ADEME : Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie
  • CETIM : Centre Technique des Industries Mécaniques
  • ESITPA : École d’Ingénieur en Agriculture
  • NOV&ATECH : Référent régional des agroressources

 

Recherche

  • CIMAP : Centre de recherche sur les ions,
  • les matériaux et la photonique.
  • ISPA Entreprises : Centre de recherche scientifi que lié aux polymères
  • CNRT : Centre National de Recherche Technologique Matériaux
  • LECAP : Laboratoire d’Etude et de Caractérisation des Amorphes et des Polymères
  • PBS : Polymères, Biopolymères, Surfaces

 

Ressources Formations

  • ISPA : Institut supérieur de plasturgie d’Alençon
  • IUT Alençon : DUT génie mécanique et productique, spécificité développement durable et éco-conception ESITC : École d’Ingénieur et Travaux de la Construction

L’AUTOMOBILE, L’AGROALIMENTAIRE, LA PLASTURGIE

Ces grands secteurs sont représentés par des industries de poids qui font partie de l’identité de l’Orne. Un grand nombre de ressources accompagnent leur performance.

 

Pôles de Compétitivité

  • MOV’EO : R&D automobile et transports publics
  • VALORIAL : Agroalimentaire du Grand Ouest

 

Ressources filières

  • SYNAGRO : Comité agroalimentaire Ornais
  • Polymers technologies : Association des décideurs de la plasturgie
  • ADRIA Normandie : Centre d’expertise agroalimentaire
  • SOTRABAN : Association des sous-traitants de Normandie
  • ARIA BN : Association régionale de l’industrie automobile de Normandie
  • Proche de notre région – LIGEPACK : Emballage agroalimentaire

 

Recherche et Ressources Formations

  • ISPA : Institut supérieur de plasturgie d’Alençon
  • CIRIAM : Campus industriel de recherche et d’innovation appliquées aux matériaux
  • CED : Centre d’essais dynamiques
  • CIMAP : Centre de recherche sur les ions, les matériaux et la photonique
  • IFR 146 ICORE : Institut fédératif de recherche 146 interactions cellules organismes environnement
  • AGRO-HALL : Centre de ressource technologique
  • LEMPA : Laboratoire des professionnels de la boulangerie, viennoiserie, pâtisserie
  • CERTAM : Centre d’étude et de recherche en aérothermique et moteurs
  • CEVAA : Centre vibro acoustique

 

Proche de notre région :

  • IAM : Institut automobile du Mans
  • CISNA : Calcul intensif et simulation numérique automobile – Le Mans
  • CEMCAT : Centre d’études sur les matériaux composites avancés pour les transports – Laval
  • LE MANS ACOUSTIQUE : Pôle acoustique

 

Les nouvelles technologies

Sur un département incontestablement innovant, des compétences émergentes telles que le numérique et les TIC, la dématérialisation et la domotique (technologie liée au service à la personne) sont les références.

Pôles de Compétitivité

TES : Pôle de compétitivité des Transactions électroniques sécurisées

Ressources filières

TECHSAP Ouest : Filière des technologies pour les services à la personne
Réseau NOVIMAGE : fédère les savoir-faire en matière d’imagerie 3D et de réalité virtuelle
i2N : Innovations numériques normandes

Recherche

MDAP : Maison domotique d’application pédagogique
Laboratoire LE GREYC : Groupe de recherche en informatique, image, automatique et instrumentation
LITIS : Laboratoire d’informatique, du traitement de l’information et des systèmes

Ressources Formations

starTech Normandy : Centre de Sensibilisation et de Formation sur les TIC
IUT Alençon : DUT Carrière sociale Services à la Personne et Licence Professionnelle Directeur de structure de Services à la Personne
IFRES : Institut de formation régional en santé
IRSAP : Institut régional des services à la personne
Pôle ATEN : soutient les entreprises dans leurs démarches de développement via les nouvelles technologies

Proche de notre région :

CLARTE : Centre de recherche, d’étude et de transfert de technologies spécialisé dans le domaine de la réalité virtuelle – Laval
CDC : La cité des objets connectés – Angers

 

La filière équine

Le cheval est l’identité du département de l’Orne. Un grand nombre de professionnels (Haras, clubs hippiques, éleveurs,…) font de ce département une terre d’excellence.

Pôle de Compétitivité

HIPPOLIA : recherche et innovation équine

Recherche

La Jumenterie Haras-du-Pin : Centre expérimental en reproduction, en parasitisme et en alimentation – pâturage
LDO : Laboratoire Départemental Ornais, l’institut de pathologie du cheval (CIRALE, AFSSA) et le laboratoire Franck Duncombe

Ressources Formations

starTech Normandy : le projet Equitic familiarise les professionnels de la filière aux nouvelles technologies
Le Haras du Pin : Equiressource est une plateforme dédiée au rapprochement entre off re et demande en matière d’emplois et de formations
IUT Alençon : Licence de management et gestion des entreprises de la filière cheval

 

 

Dessertes du territoire

L’Orne, un territoire résolument connecté au monde

Situé sur un axe est-ouest, le département de l’Orne constitue une étape stratégique entre Paris et la Bretagne. Sur un axe nord-sud, un département charnière entre Normandie et Pays de la Loire.

Véritable plaque tournante du Grand Ouest, l’Orne jouit d’une situation géographique intéressante. Porte d’entrée de la Normandie depuis le sud et l’est de la France, elle s’épanouit au carrefour du réseau d’agglomérations et de métropoles qui fondent la dynamique économique nationale : Le Mans, Caen, Rouen, Angers, Nantes, Rennes, Tours et… Paris. Grâce à ses infrastructures, l’Orne rayonne désormais à l’échelle européenne : Grande-Bretagne, Benelux (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg)…

 

1. Des infrastructures pour circuler vite et loin

Un réseau routier performant, sécurisé et modernisé qui place Paris, l’Ile-de-France, les métropoles du Grand-Ouest et les frontières de l’Europe, aux portes de l’Orne.

  • A28 (Calais-Bayonne) / A88 (Caen-Tours) / RN12 (Paris-Brest) : l’Orne en grand trafic
  • Alençon, Sées, Argentan, Gacé : Ces 4 villes ornaises disposent d’un échangeur autoroutier pour rejoindre les grandes métropoles de France et du nord de l’Europe (Lilles, Bruxelles, Amsterdam…).
  • Flers, L’Aigle, Mortagne-au-Perche, La Ferté-Macé : Ces 4 villes ornaises sont situées à moins de 30 minutes d’une gare de péage.

Soutenu par la politique d’aménagement des axes rapides 2X2 voies (Alençon ; Mortagne-au-Perche ; Flers ; Argentan) et de contournement des communes (déviations), le réseau routier départemental conjugue fluidité du trafic et sécurité des aménagements.

Un rapport temps-distance optimisé  – Au départ d’Alençon :

  • Paris en 200 km et 2h30, via la RN12
  • Le Mans en 54 km et 40 minutes, via l’autoroute A28
  • Rouen en 140 km et 1h30, via l’autoroute A28
  • Caen en 90 km et 1h, via l’autoroute A88
  • Angers en 140 km et 1h20, via les autoroutes A28 et A11
  • Nantes en 230 km et 2h15, via les autoroutes A28 et A11
  • Le Havre en 170 km et 1h50, via l’autoroute A28 et A88

Des plateformes logistiques stratégiquement implantées
Le long des autoroutes A28 et A88, à proximité des échangeurs, elles constituent des zones d’implantation stratégiques pour se connecter directement aux grands réseaux européens de circulation des marchandises.

Au sommet de cette dynamique de connexion ? La zone logistique multi-sites « Alençon-Sées-Argentan » : 170 ha de surface disponible, à partir de 12€ ht du m².

Le meilleur endroit pour investir, à des tarifs très attractifs !

 

2. Toujours un train d’avance

Traversé par les lignes SNCF Caen-Tours et Paris-Granville, l’Orne est voisine d’une des principales gares TGV de France : Le Mans (près de 5 millions de voyageurs / an). De quoi voyager rapide et durable.

Paris-Normandie-Pays-de-la-Loire : en direct et sans correspondance
Grâce au train corail Intercités, la gare Montparnasse de Paris-Vaugirard se tient à :

  • 1h15 de L’Aigle
  • 1h30 de Surdon / Argentan
  • 2h15 de Flers

Grâce au TER, vous faites le grand écart de Caen à Tours. Rejoignez sans escale :

  • la capitale bas-normande en 55 minutes,
  • la capitale des Pays-de-la-Loire en 1h30,
  • Le Mans TGV en 28 minutes (13 départs / jour).
  • La France, l’Europe et le monde… via Le Mans

Depuis la gare du Mans TGV, vous rejoignez :

  • Paris en 55 minutes, 15 fois par jour
  • L’aéroport Charles-de-Gaulle (gare de Roissy TGV) en 1h38
  • Nantes en 1h23 (trajet direct)
  • Angers en 39 minutes (trajet direct)
  • Lille en 2h34 (trajet direct)
  • Lyon en 2h58 (trajet direct)
  • Marseille en 4h44
  • Bordeaux en 3h54 (1 correspondance)
  • Bruxelles en 3h25 (1 correspondance à Paris-Nord)
  • Grâce à la gare de Roissy TGV, oubliez le RER B et prenez l’avion sans passer par Paris !

 

3. Orne… vous êtes à bons ports

Liaisons transmanche, commerce, fret, croisière, plaisance, pêche… Par sa position d’arrière-pays, l’Orne profite à plein de la proximité immédiate du littoral de la Manche et de ses 3 principaux ports : Caen-Ouistreham, Le Havre, Cherbourg.

Traverser la Manche depuis l’Orne : en 45 minutes, rejoignez le port de Caen-Ouistreham et embarquez à bord d’un ferry en direction de la Grande-Bretagne. Pour les passagers et le fret, la compagnie Britanny Ferries assure 3 liaisons quotidiennes Caen-Portsmouth et 1 aller-retour le week-end.

Fret : exporter/importer des marchandises depuis l’Orne

Voisin immédiat du 1er complexe portuaire français qui jalonne l’axe Seine (Paris – Rouen – Le Havre), l’Orne bénéficie d’un excellent potentiel en matière de transport de marchandises :

  • A 1h30 du port maritime et fluvial de Rouen, 1er port européen pour l’exportation de céréales et port leader pour les produits pétroliers raffinés, les produits forestiers et papetiers.
  • A 2h du port du Havre et de Port 2000, grand port de l’Ouest européen pour les échanges avec l’Asie et l’Amérique du Nord, plateforme internationale pour les navires et cargos de commerce (vrac liquides, véhicules neufs…) et 1er port français pour le transport des conteneurs maritimes.
  • A 2h30 du port de Cherbourg qui combine commerce, plaisance et pêche. On y rejoint les îles britanniques (Irlande et Grande-Bretagne) grâce à des liaisons quotidiennes.

 

4. Embarquement immédiat

A moins de 3h des deux grands aéroports internationaux (Roissy Charles-de-Gaulle et Orly), à moins de 2h des aéroports du Calvados, le carnet de vol de l’Orne affiche un excellent potentiel pour voyager d’un battement d’aile.

Roissy Charles-de-Gaulles et Paris-Orly… l’Orne aux portes du monde
2h25 pour rejoindre la zone d’embarquement de Paris-Orly en voiture.
2h45 pour rejoindre la zone d’embarquement de Roissy Charles-de-Gaulle en train.
S’implanter dans l’Orne, c’est la possibilité de rejoindre les grands aéroports internationaux en limitant vos correspondances (train-métro-RER…). Des trajets directs pour un embarquement instantané.

Caen-Carpiquet… un aéroport de proximité avec des lignes régulières
Des vols directs en direction des grandes villes de France (Paris, Lyon, Marseille, Lille…) et d’Europe (Ajaccio, Rome, Barcelone, Prague, Bruxelles ou Amsterdam…). Une offre décuplée par le hub de Lyon-Saint-Exupéry : un carrefour aérien instantané, desservi au quotidien par Caen-Carpiquet, permettant de relier, en moins de 20 minutes de correspondance, 42 grandes métropoles régionales et européennes.

Et Hop !… La nouvelle filiale lowcost d’Air-France KLM décolle de Caen-Carpiquet 3 fois par jour pour rejoindre Paris Orly et plus de 30 destinations en France et en Europe. A noter pour les rendez-vous d’affaires qui n’attendent pas les décideurs pressés, l’aéroport de Caen-Carpiquet assure également des vols-taxi à la demande grâce à la compagnie Chalair.

Deauville-Normandie… 1er aéroport du Calvados
Des lignes régulières, un aller-retour quotidien pour Londres et des vols charters vers l’Allemagne, la Pologne, le Maroc, la Tunisie, la Jordanie, la Turquie, la Grèce, l’Irlande et même le Cap-Vert ou les Baléares… Orienté vers le tourisme et les destinations-vacances, l’aéroport de Deauville complète l’offre de l’aéroport de Caen-Carpiquet, tournée prioritairement vers la clientèle d’affaires.
Son signe particulier ? C’est le 1er aéroport de France pour le fret de chevaux de galop. La plateforme est équipée de 17 boxes agréés Europe ainsi que d’une rampe de descente.

 

5. L’accès au Très-haut-débit (THD)

Echanger instantanément données, images, vidéos et fichiers lourds… un accès performant, c’est aussi la possibilité de faire circuler toutes les informations sans se déplacer, grâce aux technologies de la fibre optique.

Empruntez les autoroutes virtuelles de l’Orne !
Grâce au plan numérique ornais, profitez d’un réseau d’infrastructures numériques développé pour votre compétitivité, où que vous soyez. Un raccordement amorcé en 2014 pour parvenir, à l’horizon 2020, à couvrir 115 sites stratégiques, dans les secteurs de l’économie et de la santé (80 zones d’activités-entreprises, hôpitaux, établissements d’enseignement…). Et en 2030, un raccordement complet du département !

 

 

Aides & subventions d’entreprises

Aides et subventions pour l’implantation d’entreprises

Dans l’Orne, un réseau dynamique et structuré d’acteurs locaux se mobilise pour optimiser l’accompagnement des projets d’entreprises et apporter une offre globale d’appui (localisation géographique, offre immobilière, ressources humaines, détection des aides et financements, infrastructures de communication…)

En fonction de votre projet et avec l’appui de tous nos partenaires, nous détecterons pour votre projet les meilleurs dispositifs d’aide publique pour soutenir vos investissements productifs, immobiliers ou vos projets liés à l’export, à l’innovation ou au recrutement.

Par exemple, les entreprises ayant un projet dans l’Orne peuvent solliciter les dispositifs régionaux « Impulsion » qui accompagnent, sous forme de prêt à taux zéro, et sous réserve d’éligibilité, les projets en matières de conseil, innovation, développement, export et immobilier.

Des subventions peuvent être mobilisables en fonction des projets immobiliers des entreprises. Des tours de table bancaires ou levées de fonds peuvent également être organisés dans le but de favoriser le financement des projets.

 

Financer une création, une reprise ou un redressement

Il existe différents dispositifs régionaux pour accompagner les projets :

  • Le Coup de Pouce s’adresse aux créations et reprises de TPE, de moins de 10 salariés.
  • Le dispositif A.R.M.E s’adresse aux entreprises en difficulté (reprises comprises)
  • Le prêt d’honneur INITIATIVE ORNE est un prêt personnel à 0 % (maximum 15 000 €) et un accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise.
  • Le prêt d’honneur Réseau Entreprendre en Normandie est un prêt personnel à 0 % (de 15 000 € à 50 000 €) et un accompagnement personnalisé par un chef d’entreprise expérimenté, pour la création ou la reprise d’entreprise.

 

Financer des équipements

L’Impulsion Développement est un  dispositif de la Région Normandie à destination des investissements corporels et incorporels des entreprises normandes en création, en développement ou en reprise (TPE, PME, ETI).

 

Financer des investissements immobiliers et fonciers

Orn’Immo est un dispositif géré par les intercommunalités ornaises et le Département à destination des investissements immobiliers des entreprises ornaises (de type industrielles ou de services aux industries principalement). Il s’agit d’une subvention pouvant atteindre 200 000€ ou d’un prêt à taux zéro de 400 000€ maximum. La Région Normandie est sollicitée pour cofinancer l’aide pour les projets d’investissement de plus de 600 000€.

A Alençon, il existe un dispositif d’aide à l’immobilier et au foncier spécifique à destination des entreprises de plus de trois ans situé sur le territoire de la Communauté Urbaine d’Alençon.

 

Financer le conseil, l’innovation, l’export…

L’Impulsion Conseil un dispositif de la Région Normandie. Il permet de financer des prestations conseils externes pour la mise en place d’un projet stratégique dans des TPE et PME de certains secteurs d’activité, ayant un projet de croissance ( projets innovants, transfert des travaux de recherche vers le tissu industriel régional, soutien des risques d’innovation, création de valeur ajoutée, d’emploi, montée en compétence en R&D).

L’Impulsion Export permet de financer des démarches d’entreprise à l’export. L’objectif est de renforcer la compétitivité des entreprises normandes et d’assurer une lisibilité du savoir-faire normand à l’international.

Fonds Normandie Participations est une structure créée par la Région Normandie de prise de participations au capital d’entreprises normandes doté de 30 millions d’€ est à destination de l’amorçage, de l’innovation, du développement, de la création,  de la transmission et également du « retournement ».

 

Financer des emplois

Il existe sur le territoire de l’Orne, un fonds de revitalisation départemental mutualisé. Les aides peuvent atteindre 4000 € de subvention par emploi créé.

 

 

Localisation